*
*
*
*
*Champs obligatoires

 Ajouté à vos favoris

 Thank you for your feedback!

« Mann auf Stier » : une nouvelle sculpture d'extérieur de Stephan Balkenhol dévoilée chez Hager Group à Obernai

Obernai, 24juin 2016

« Mann auf Stier » : une nouvelle sculpture d'extérieur de Stephan Balkenhol dévoilée chez Hager Group à Obernai

Depuis le 24 juin 2016, le site alsacien de Hager Group à Obernai accueille une œuvre de Stephan Balkenhol, sculpteur allemand de renommée internationale. La sculpture en bronze coloré intitulée « Mann auf Stier » (« homme sur un taureau ») donne à l'artiste l'occasion de s'approprier le mythe du taureau, un thème ayant déjà fait l'objet de multiples représentations artistiques. Au travers de ses contradictions, l'œuvre ainsi créée traite de questions complexes sur la vision et la réflexion de l'homme.

Fruit de l'expression sculpturale aboutie de l'artiste et installée sous l’auvent du Hager Forum, l’œuvre représente un homme chevauchant à l'envers un puissant taureau. L'animal, qui tire vers l'avant, baisse la tête comme s'il allait attaquer. En dépit de la taille imposante et de la force imprévisible du taureau, le cavalier ne fait aucune tentative apparente pour dompter ou diriger l'animal. Malgré une direction du regard inhabituelle, le naturel de sa posture le désigne pourtant comme son égal.

La sculpture en bronze, longue de 3 mètres et haute de 2,5 mètres, pèse près de 4 tonnes, avec son socle. Si sa présence massive devant le Hager Forum semble à première vue évidente, la confusion provoquée par la configuration inhabituelle de l'homme chevauchant un taureau à l'envers est tout aussi saisissante.

La réalisation impressionnante de Balkenhol peut sembler simple à comprendre, mais elle repose sur des contradictions. Ici, pas de symbole statique, mais plutôt une conception, une œuvre qui pousse à la réflexion, un accélérateur d'associations d'idées.

Matthias Winzen, professeur d'histoire de l'art à l'école supérieure des beaux-arts de la Sarre, à Sarrebruck, explique : « Si nous prolongeons la réflexion selon laquelle l'animal se dirige vers ce qui advient ensuite – l'avenir – et l'homme s'intéresse à son avenir en se laissant porter vers celui-ci en reculant, la sculpture de Balkenhol devrait alors être interprétée comme la traduction artistique de questions complexes portant sur notre expérience du temps dans l'espace. C'est de cette traduction du temps dans l'espace que la sculpture en bronze – effectivement immobile – tire son impression de vivacité, sa propre présence. Plus facile à dire qu'à sculpter. C'est à cela que l'on reconnaît lamaîtrise de Stephan Balkenhol, totalement dissimulée derrière une simplicité apparente. »

L'observateur explore ce spectacle du regard et s'interroge. Face à une signification ouverte, notre perception se met en mouvement. « Mes sculptures sont, sous toutes leurs facettes, l'expression de ma recherche des traits fondamentaux de l'être humain. L'homme représenté est quelqu'un qui va résolument de l'avant, mais en ménageant ses arrières », ainsi Stephan Balkenhol commente-t-il son propre travail.

Une approche également partagée par Daniel Hager :

« Le taureau symbolise la croissance. La croissance, c’est l’ambition de Hager Group pour les années à venir. Cependant nous n’envisageons pas cette croissance comme une maximisation de nos profits à court terme. Nous voulons grandir sur le long terme et de manière durable. C’est une croissance qui prend en compte ce qui l’entoure. C’est explicite dans le regard en arrière de l’homme sur le taureau. Courage, authenticité et intégrité sont nos valeurs. Qu’est-ce qui peut mieux représenter le courage qu’un homme assis à l’envers sur un taureau qui va de l’avant ? »

Mais d’autres interprétations sont possibles, estime Daniel Hager. Partant du principe que « l’art est libre », il encourage les visiteurs à envisager cette sculpture sous d’autres angles et créer ainsi d’autres associations.